Les GOTH

Publié le par Grimbeorn

Les Goths


Les Goths étaient des peuples germaniques, selon leur propres traditions originaires de la Scandinavie. Ils provenaient probablement de l’île de Gotland (terre des Goths) et se fixèrent dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’au IIIe siècle, date à laquelle ils se séparèrent en Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et en Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.

Histoire

Installés aux frontières de l’empire romain, les Goths furent, dès 230, à l’origine des premières grandes invasions barbares que subit l’empire. En 267, les Goths pillèrent la Thrace, la Macédoine et la Grèce. En 269, les Romains, menés par l’empereur Claude II le Gothique, leur firent subir une terrible défaite à la bataille de Naissus et, en 271, ils furent repoussés jusqu’au Danube. Ce groupe, les futurs Wisigoths, s’installa alors de l’autre côté du Danube et établit un royaume indépendant dans la province romaine abandonnée de Dacie. Pendant ce temps, les Goths restés en Ukraine établirent un vaste et puissant royaume le long de la mer Noire. Ils devinrent les Ostrogoths.

Les Goths ont été brièvement réunis sous une couronne unique, au début du VIe siècle, lors du règne du roi ostrogoth Théodoric le Grand, qui fut le régent du royaume wisigoth pendant presque deux décennies.

Les Goths furent le premier peuple barbare a être christianisé. L’évêque Wulfila traduisit la Bible en gotique et convertit les Goths à l’arianisme, une des premières hérésies du christianisme et qui contribua à marquer les différences entre Romains et Barbares.

 

Germanie (selon les connaissances romaines) (ancienne carte

 

Origine

La question de l’origine des Goths est un puzzle historique et philologique important.

Les premières descriptions méditerranéennes de la présence des Goths les situent en Pologne, à l’embouchure de la Vistule, au IIe siècle avant notre ère. Vers 150–200, ils occupent les bords de la mer Noire, dans la région de l’Ukraine actuelle. Jordanes, un Goth romanisé du VIe siècle, a rapporté que, selon leurs traditions et leurs légendes, leur lieu d’origine est la Scandinavie. Jordanes décrit aussi deux tribus Scandinaves nommées Gautigoths (probablement la province suédoise de Westrogothie/Västergötland) et Ostrogoths (probablement la province suédoise d’Ostrogothie/Östergötland). Cette tradition est étayée par l’archéologie qui démontre des relations étroites entre le sud de la Scandinavie et la culture des Goths. Il y a aussi une vaste disparition de population dans l’Ostrogothie dans le sud de la Suède au temps de l’apparition des Goths en Pologne. Selon les linguistes le rameau ostique (le Gothique) des langues germaniques est plus parentée au rameau Scandinave qu’au rameau westique.

La racine reconstruite du mot goth, *Gut-, est identique à celle de Gotland, une île en mer Baltique. Il y a des correspondances intéressantes entre le gotique, la langue des Goths, et le gutnisk, le dialecte suédois du Gotland.

Chronologie

vers 180 : Installation des Goths sur les rives de la mer Noire.
200 : L’empire des Goths se constitue sur les bords de la mer Noire.
220 : Les Goths envahissent l’Asie Mineure et la péninsule des Balkans.
238 : En dépit du paiement d’un tribut, les Romains échouent à persuader les Goths et Carpi de se retirer de la province de Moesie.
247 : Débuts des invasions des Goths.
250 : Dans les Balkans, les Carpi envahissent la Dacie et les Goths la Moesie.
250 : Début de la première guerre des Goths (fin en 269).
257 : Les Goths flotte sur la mer Noire.
257 : Les Goths se séparent en Ostrogoths et Wisigoths.
267 : Les Goths pillent la Thrace, la Macédoine et la Grèce.
269 : Fin de la première guerre des Goths.
332 : Les Goths alliés à Rome protègent les frontières du Danube.
332 : Les Romains sous Constantin Ier battent les Goths sur le Bas-Danube.
334 : Les Goths protègent l’Empire romain contre une invasion vandale dans la région danubienne.
350 : Début de la deuxième guerre des Goths (fin en 360).
350 : Fondation de Kiev, la capitale de l’Empire goth de Russie.
360 : Fin de la deuxième guerre des Goths.
369 : L’évêque goth Wulfila (ou Ulfilas) compose un alphabet gotique à partir des lettres grecques et latines ainsi que de quelques runes germaniques.
379 : Théodose Ier prend en charge la guerre contre les Goths.
401 : Début de la Troisième guerre des Goths.
413 : Fin de la Troisième guerre des Goths.
512 : Théodoric le Grand publie son Edictum Theodorici, code pour les Romains et les Goths.
531 : L’écrivain latin Cassiodore, historien des Goths, en fait les égaux des Romains.

Publié dans PEUPLES BARBARES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article