ASLAN, The Great Lion

Publié le par Grimbeorn

 

 

aslan.jpg


 

Aslan, the "Great Lion", is the central character in The Chronicles of Narnia, a series of seven fantasy novels for children written by C. S. Lewis. He is the eponymous lion of The Lion, the Witch and the Wardrobe, and his role in Narnia is developed throughout the remaining books. He is also the only character to appear in all seven books of the series.

He is a talking lion, King of the Beasts, son of the Emperor-Over-the-Sea; a wise, compassionate, magical authority (both temporal and spiritual); mysterious and benevolent guide to the human children who visit; guardian and saviour of Narnia. The author, C. S. Lewis, described Aslan as an alternative version of Christ—that is, as the form in which Christ might have appeared in a fantasy world.

Aslan is Turkish for "lion"  and was also used as a title by Seljuq and Ottoman rulers.

Throughout the series, it is stated that Aslan is "not a tame lion", since, despite his gentle and loving nature, he is powerful and can be dangerous. He has many followers, which include vast numbers of Talking Beasts, Centaurs, Fauns, Dryads, Dwarfs, Satyrs, Naiads, Hamadryads, Mermaids, Silvans, Unicorns, and Winged Horses. Lewis often capitalises the word lion, since, at least partially, he represents Jesus.


Aslan le grand lion, est le personnage central du monde de Narnia, une série de sept romans de fantasy pour la jeunesse écrits par C. S. Lewis. C'est le lion du titre Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique, et c'est le seul personnage du cycle à apparaître dans chaque roman.

C'est un lion parlant, fils de l'Empereur d'au-delà de la mer. Possédant une grande sagesse et des pouvoirs magiques, il guide les enfants dans le monde de Narnia. C. S. Lewis le décrivait comme une figure christique.

Aslan signifie lion en turc. C'était aussi un titre chez les Seljoukides et les Ottomans.

Dans Le Neveu du magicien, il apparaît à l'origine de Narnia, et les personnages assistent à la création de ce monde parallèle. Aslan crée Narnia par le pouvoir de son chant. Il donne la raison et la parole aux animaux, et nomme les premiers souverains.

Dans Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique, mille ans plus tard, il prépare la guerre contre la sorcière blanche, qui règne depuis cent ans sur Narnia. Celle-ci lui réclame Edmund Pevensie pour le tuer, et Aslan s'offre à son ennemie afin qu'elle le sacrifie à sa place sur la Table de pierre. À l'aurore, son corps supplicié a disparu et Aslan réapparaît, ressuscité.

Dans Le Fauteuil d'argent, il apparaît à Eustache Scrubb et l'envoie par son souffle à Narnia.

Enfin, dans La Dernière Bataille, il est supplanté par le dieu des Calormènes, Tash. Il emporte alors les principaux personnages dans son monde, une sorte de Paradis, depuis lequel Narnia et les autres mondes semblent n'être que des ombres.

Publié dans NARNYA

Commenter cet article